vendredi 3 février 2017

La vraie part de marché des indés

La part de marché des labels indépendants de musique est généralement évaluée en part "distributeurs", ce qui ne reflète pas la réalité de leur poids économique réel, plus de la moitié d'entre eux (52 %) étant distribués par des majors ou des distributeurs leur appartenant.


C'est la réalité pointée du doigt par le World Independant Network (WIN), un réseau mondial informel de labels indépendants et de syndicats professionnels, dans son premier rapport sur le marché indépendant de la musique.

Alors qu'ils se situent loin derrière les majors en terme de distribution (13,1 % de PDM aux Etats-Unis au premier semestre 2015, selon des chiffres Nielsen), le poids des indépendants est beaucoup plus important si l'on considère les parts de marché "producteurs" : 37,6% du marché mondial pour l'ensemble de l'année 2015, selon WIN, avec un chiffre d'affaires de 5,6 milliards de dollars.

Les disparités peuvent être très forte (16 % de PDM en Finlande, 88 % en Corée du Sud). En France, la part de marché "producteurs" des indés est de 31 %, selon les estimations publiés par WIN dans son rapport. Elle frole les 40 % dans le streaming, contre moins de 30 % sur le marché physique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire